Trop c’est trop ! Tous les indicateurs convergent depuis toutes les régions : la grève du mardi 9 avril sera, de très loin, la plus importante de l’histoire de l’entreprise. C’est bien un mouvement historique qui se prépare.
Dans des départements entiers, la totalité des agences baisseront le rideau, dans d’autres, ce sera beaucoup plus de la moitié des agences qui suivront le mouvement de grève. Du jamais vu. Au Sud, à l’Ouest, dans l’Est ou dans le Nord, le mécontentement est total et une sourde colère monte de jour en jour.
Et vous avez raison, c’est maintenant ou jamais. Après, il sera trop tard. Avec le système de la « confiscation totale », la direction va plus loin qu’elle n’a jamais été. Elle ose ce qu’elle n’aurait pas osé il y a seulement quelques années, misant sur une passivité supposée du réseau. Nous allons leur montrer que les salariés Adecco sont prêts à défendre leur pouvoir d’achat et donc leur famille et leur bifteck.

Le 9 avril, pour paraphraser la célèbre formule prononcée à l’occasion de mariages, que ceux qui ont quelque chose à dire contre ce projet l’expriment ou se taisent à jamais.

Certains directeurs de zones nous encouragent du mieux qu’ils peuvent, même si leur fonction managériale leur interdit de participer pleinement à la grève. Sachez qu’ils sont de tout cœur avec nous car fortement impactés, eux aussi, par l’énorme prédation en projet.
Suivez au jour le jour et même plusieurs fois par jour l’actualité du mouvement sur ce blogue.

Demain sur ce blogue :
Toutes les modalités pratiques et concrètes de la grève
Lundi :
Le responsable national de la CFE CGC Adecco s’exprime 
sur le mouvement du 9 avril

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici