« Mais où est donc passée ma part variable ?« 
Comme nous l’avons écrit hier, IL EST TOUT A FAIT POSSIBLE DE NE PAS SIGNER SON AVENANT DE CONTRAT. La direction nous a en effet confirmé que les salariés qui ne souhaitent pas signer leur avenant peuvent ne pas le signer, sans conséquence pour qui que ce soit. Ne nous leurrons pas, ce libre-choix a été obtenu grâce à votre participation massive à la grève car il était, la veille encore du mouvement social, totalement exclus de laisser les salariés ne pas signer leur avenant.
Soit dit en passant, les non grévistes peuvent remercier les salariés qui ont fait l’effort de suivre la consigne de grève, car ils profitent, eux aussi, de cette possibilité de ne pas signer.
Ce libre-choix n’empêche évidemment pas les pressions et manipulations en région, de nature à faire douter et même basculer les salariés les plus fragiles. Signalez-nous les comportements de ce type, afin que nous puissions agir et vous garantir la liberté de votre décision. Le salarié qui ne signe pas son avenant ne risque rien mais celui qui le signe est certain d’être rémunéré sur la base de la « contribution totale ». A chacun de voir midi à sa porte et comme on dit « un homme avertit en vaut deux ».
Méfiez-vous des arguments que l’on peut entendre ici et là du type « ne pas signer pénalise les autres« . Ceux qui propagent cet argument ne se rendent même pas compte qu’ils confirment, par étourderie sans doute, que les non signataires seront mieux rémunérés que les signataires… Autre argument entendu : « si on reste sur la CDHI, ce sera irréversible« . Et alors ? La belle affaire ! Gagner davantage sera irréversible ? Pas de problème. En plus, c’est évidemment faux et souvenons-nous que l’argument avait déjà été employé pour PeopleSoft V9, alors qu’on continuait, des mois après, à tenter d’obtenir la signature des réfractaires.
La direction a refusé nos propositions de sécurisation et notamment toute mesure comparative sur une période donnée – six mois, par exemple – et ce refus en dit long sur les conséquences du nouveau calcul. Une période probatoire comparative aurait définitivement permis de rassurer les salariés et leurs représentants mais la précipitation proposée ne peut qu’inciter à la plus extrême réserve et à l’abstention. Comme je l’écrivais hier, une signature d’avenant réclamée à l’arrachée, pour le 24, le 25, 26 ou le 27 mai, avant même la publication des résultats d’avril constitue, en soi, un aveu de taille…
Au final, chacun fera comme il voudra mais notre rôle reste d’avertir, d’expliquer et de mettre en garde nos collègues.

Maître Yakafokon vous présente ses excuses pour le rendez-vous manqué d’aujourd’hui mais vous expliquera dès demain pourquoi il est très mécontent du mouvement de grève…

11 Commentaires

  1. le soit dit en passant,

    Remercier de quoi et encore

    et le Middle office on en parle ?
    Non même pas dans les grilles ..

    Certains savent et le cléronnent à qui veut bien l'entendre que notre site disparait en 2014, et on fait comme si rien n'était, certains sites ont les résultats de janvier et février et nous rien deux poids deux mesures, heureusement qu'il y a MAP, et que je suis curieux Ex Adia, laisser moi rire votre mouvement c'est de la poudre aux yeux et demain sera pareil, on vous a entendu c'est bien ça fera comme MITTAL (voir excellent reportage de la 5 hier soir) les collaborateurs Adecco sont pour la plupart sur notre secteur très désagréables et je pèse mes mots et non coopératifs, voilà j'arrête parce que je vais encore m'énerver

  2. dis moi ex adia (je suis aussi un ex adia) que tu soit en colère!; c'est une chose mais le fait qu'on fasse remarquer que les avancées obtenue grace à la mobilisation profiteront aussi au suceur de roure et autre esprit défaitiste et passif est un autre choses bien différente!

    Bouge toi pour résoudre tes pb au lieu de geindre

  3. De EX ADIA

    Ne t'ai pas attendu , suceur de roue quel terme ordurier

    Pas besoin d'être chartier pour répondre aux différents points de vue. N'ai pas l'attention de me laisser enfumer, et surtout recevoir des leçons de moral, ai eu besoin , il n 'y a pas si longtemps des syndicats et force et de constater qu'ils n'ont rien fait en ma faveur et pourtant ne demandais pas la lune. Par contre pour claquer qq milliers d'euros pour une chouille inutile ils sont bien là Basta, et chacun sa m…. maintenant

  4. La grève n'a rien apporté à la liberté des salariés de signer ou non. Cette possibilité existait déjà auparavant !!!
    Par contre nous attendons encore ce que vous avez su obtenir de M. Vo-Dinh… A mon avis le remboursement de votre billet de train du 9 avril et pis c'est tout ! Rien pour nous autres…

  5. Cher suceur de roue (terme de cyclisme pour ta gouverne et non pas ordurier)tu résumes parfaitement le pb des français avec la phrase suivante: un egoisme sans faille

    "Par contre pour claquer qq milliers d'euros pour une chouille inutile ils sont bien là Basta, et chacun sa m…. maintenant"

    comme ca qu'on se retrouve avec un pdv signé après avoir acheté quelque personnes…..

  6. de ex adia

    tu me gonfles avec tes coms, tu as omis de répondre à ma question sur la non réponse de vos organisations par contre tu m'allumes sur mes propos concernant la chouille, n'y ai pas participé , pour rappel le Middle office non concerné pas le PDV, ne suis pas égoiste mais réaliste sur les suites de vos actions, mieux vaut se battre pour augmenter l'ensemble des fixes des permanents en partant principalement de la base ne parle pas des Niveaux 6 et + Une variable reste une variable 0 + 0 égal 0 par contre le fixe lui qq soit la conjoncture ne bouge plus C'est là la vraie bataille. Ce que je comprends c'est que ça touche principalement les DA, DAS commerciaux qui touchaient de bonnes primes au détriment des collaborateurs agences ou réseau qui font + de 80% du boulot, pour eux les primes sont minimes donc pas de bouleversements significatifs 20 euros ou zéro pas grande différence en enlevant les charges " C'est ça la vérité " utiliser la base pour ses propres intérêts Ce n'est pas mon cas , puisque mon pourcentage variable est identique à mes collaborateurs (et je suis cadre) donc si ça c'est de l'égoisme qui en qualité de cadre dans le groupe touche la même part variable que ses collaborateurs tout niveaux confondus doit pas y en avoir des masses A bon entendeur , aux donneurs de leçons

  7. Vous me faites bien pitié.
    La direction à de beaux jours devant elle tant que les salariés seront trop c** pour agir tous ensembles au lieu de se bouffer la gueule entre recrutement et commerciaux, ex-Adia et Adecco, spécialisés vs non-spécialisés…etc
    Continuer comme ça !

  8. @ Anonyme de 10:58 : Tu es cadre et tu as le même variable que tes collaborateurs ???? eh bien merde alors ???? Incroyable ! Il y a 2 solutions 1 )ils ont de la chance et sont de gros veinards 2) Tu as une âme "communiste"
    (Plaisanterie bien entendu)

    Tu as raison dans ta logique d'augmenter les fixes, ils sont vraiment minables chez ADECCO, pour les collaborateurs Agence, car dés que tu tapes chez les improductifs du siège : c'est pas la même chose !

    Signé : Fairies

  9. Je ne comprend spas tout ce foin encore moins ces prises de bec. Ceux qui souhaitent signer signent, et ceux qui ne veulent pas ne signent pas. Ou est le problème? C'est la loi! pas d'avenant de rémunération possible sans accord du salarié, c'est clair non? ps: pour ceux qui hésitent et bien, réfléchissez au nombre de fois ou vous avez été gagnant en signant un avenant et vous n'hésiterez plus très longtemps…NE SIGNEZ PAS!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici