La nouvelle est tombée jeudi dernier, en fin de journée, et nous l’avons publiée vendredi matin sur ce blogue : la procédure concernant l’information-consultation du CCE au sujet du nouveau système de rémunération dit « contribution totale » est annulée par décision de justice concluant une procédure lancée par le Comité central d’entreprise.
Nous ne pouvons nous prononcer sur les conséquences de cette décision qui consisteront, à minima, à reprendre la procédure à son commencement. Le jugement conteste la propension de la direction à qualifier de « confidentiel » l’ensemble des documents qu’elle remet, interdisant ainsi explicitement aux élus de remplir leur mission qui consiste à informer les salariés des projets en cours. Combien de fois avons-nous rabâchè qu’il était parfaitement illégal de prétendre à la confidentialité de l’ensemble des informations remises aux élus, entravant ainsi, de fait, leur action ! La justice nous donne raison sur ce point, ce qui permettra peut-être, nous l’espérons tout au moins, une évolution des comportements.
Nous ignorons encore à cet instant l’ensemble des conséquences d’une telle décision de justice et la communication officielle diffusée dans le réseau vendredi semble procéder davantage de la méthode Coué que d’une fine analyse juridique.
Les avenants signés sont-ils remis en cause ? Dans cette hypothèse, cela suspendrait, au moins provisoirement, le niveau effrayant des ponctions effectuées sur les agences par un retour au système dit « CDHI ». Dans le cas contraire, la « ponction totale » continuera à s’effectuer, système avantageant sans doute légèrement entre 20 à 30% des salariés et pénalisant les 70 à 80% autres.
Dans tous les cas le CCE aura rempli pleinement sa mission de défense des intérêts des salariés, ce que dans notre profession nous appelons l’obligation de moyens.

4 Commentaires

  1. Qu'attendez vous pour communiquer la totalité des échanges, informations et autres que vous avez avec les membres de la direction à l'ensemble des collaborateurs ?

    Vous faut il leur accord officieux ? Ou alors votre article ne sert à rien !!!!

    Arrêtez de nous prendre pour des idiots, dites nous les choses.

    Je compte sur vous
    Merci.

  2. Avis au donneur de leçons de 13h11 :
    commun
    Cher Anonyme, tu sembles perdre ton sang-froid. Nous reprocher à nous de ne pas communiquer, c'est plutôt de l'humour…
    Aujourd'hui la direction se mure dans un silence gêné et nous n'avons d'autre contact sur le sujet que la lettre de notre DRH communiquée à l'ensemble du réseau.
    Question communication, la direction avance d'un pas de sénateur et l'information était vendredi sur ce blogue alors qu'elle n'était pas encore informée de la nouvelle.
    Les leçons, je veux bien mais pas sur le sujet de la communication…

  3. Là je te suis totalement ; quand on voit l'indigence du Blog CFDT qui, globalement, ne fait que copier-coller des articles plagiés par ailleurs (car pas sourcés)…

    Voici d'ailleurs les publications depuis janvier :
    17/01
    09/02
    22/02
    31/03
    13/04
    22/04
    27/06
    02/07
    08/07
    09/07
    10/07
    30/07
    05/08
    26/08
    06/09
    09/09

    Soit 16 publications dont uniquement 10 font référence à Adecco…
    Et on peut remarquer qu'entre avril et juin, il ne s'est rien passé (MdR)

    Cherchez l'erreur !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici