Photo Ouest-France
Vendredi dernier en matinée, les salariés d’Euro engineering (filiale d’Adecco) ont fait grève à Saint-Herblain. Le mécontentement porte sur les salaires et les relations sociales.
 
Une cinquantaine de salariés de la société
Euro engineering ont fait grève, vendredi matin, à Saint-Herblain. Euro engineering est un
prestataire de service dans l’ingénierie, filiale du groupe Adecco
(travail temporaire). Euro engineering emploie 100 personnes dans son
agence nantaise.
Les motifs et revendications de ce mouvement de gréve : »Les négociations salariales, au niveau
national, bloquent malgré une forte croissance du chiffre d’affaires et
de la marge en 2013 et 2014″
. « Nous demandons des augmentations générales, mais la direction ne propose que des augmentations individuelles au mérite. » Mais aussi des « relations sociales tendues et conflictuelles ».
Les syndicats dénoncent « une
dégradation des conditions de travail ; une augmentation de la charge
de travail sans prise en compte des heures supplémentaires, sans
compensation financière ou sans temps de repos ».
En terme de recrutement, ils regrettent
« une flexibilité maximum » : « Les embauches en CDI sont réservées aux
cadres et les embauches en contrats précaires, CDD, interim, aux
techniciens et employés. »
La direction n’a pas pu être jointe.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici