Les premières conséquences de cette loi apparaissent : Les premiers utilisateurs du Compte Personnel de Formation (CPF) se rendent compte que certaines formations ne sont pas prises en charge financièrement, car non prioritaires. Les formations à l’anglais seraient particulièrement impactées. Les centres de formation commencent à s’inquiéter car les conséquences pourraient être graves dans l’avenir. En effet, certains organismes pourraient déposer le bilan par faute de contrats. Le bouleversement dans le monde de la formation est en route.

De plus, la majeure partie des salariés ont l’impression d’avoir perdu « un droit à la formation ». Certaines personnes qui s’étaient lancées dans un cursus de formation dans le cadre du DIF et se retrouvent dans l’incapacité de poursuivre ce projet avec le CPF, ce qui ne renforce certes pas pas l’image du CPF.
 
Les limites au CPF 
 
Le problème, c’est qu’un
demandeur d’emploi ne pourra cumuler des heures de formation sur ce
compte qu’en travaillant. Un paradoxe, puisque ce sont les chômeurs qui
ont le plus besoin d’être formés pour retrouver le chemin de l’emploi.
Autre limite de ce compte personnel de formation, il ne permet de
cumuler que 150 heures, soit l’équivalent d’un mois à temps plein.

C’est
très souvent insuffisant pour apprendre un nouveau métier. Quant aux
formations proposées, pour être sûr qu’elles correspondent bien aux
besoins du marché du travail, elles ont été présélectionnés par les
pouvoirs publics. Mais là encore, un bémol : pour l’ instant la plupart
de ces formations ne s’adressent qu’au bac + 3… même si les choses ont tendance à évoluer.

Comment choisir sa formation ?

Une fois votre inscription faite sur le site et votre nombre d’heures de DIF connu, vous pouvez consulter les formations aujourd’hui accessibles grâce au CPF. Le principe: elles doivent être certifiantes – diplômantes ou qualifiantes. Le plus simple est de faire la recherche directement sur le site.

… Et à propos, profitez-en pour ouvrir votre compte CPF si ce n’est déjà fait.

Voir aussi le site FNECS (Fédération Commerce et Services de la CFE-CGC)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici