La Loi du marché est un film français réalisé par Stéphane Brizé sorti en 2015 et en ce moment sur les écrans.
Le film est présenté en sélection officielle au Festival de Cannes 2015 où Vincent Lindon remporte le Prix d’interprétation masculine.
 
Après 15 mois de chômage, Thierry, quinquagénaire, retrouve un emploi d’agent de sécurité dans un supermarché. On lui demande alors d’espionner ses collègues; il se retrouve face à un dilemme moral.

Dame Parisot qui, naguère régna sans grand brio sur l’officine patronale, n’a pas mais alors pas du tout aimé le film. Cela fera au moins une raison supplémentaire pour aller le voir. L’ex-patronne des patrons reproche à « La loi du marché » de n’être qu’une caricature du mon de de l’entreprise mais il revient à chaque spectateur de se faire sa propre opinion en fonction de son vécu en entreprise, loin des microcosmes parisianistes.
Les films de fiction sur la plaie du
chômage ne sont pas si nombreux. Stéphane Brizé aborde son sujet sans
biaiser. Il raconte avec rigueur le parcours d’un homme qui veut garder
sa dignité. Il dit aussi l’injustice d’une société qui sacrifie l’humain
à l’économie. Le constat est réaliste et poignant. On n’est pas loin du
documentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici