Les résultats de l’enquête Great Place To Work ont été déclinés dans le réseau par le moyen de conférences téléphoniques, les « Calls Tous Connectés », avec un souci de transparence plus élevé semble-t-il que ces dernières années. Nous avons cependant conscience qu’il n’est pourtant pas aisé pour une entreprise d’assumer sereinement pareils résultats. Hormis quelques items en progression,  notamment ceux concernant le groupe ou la communauté de travail, force est de reconnaître que cette édition GPTW continue d’afficher globalement une situation inquiétante.
Le projet de l’entreprise de créer un groupe de travail « Ambassadeurs pour Agir », constitué d’un certain nombre de collaborateurs volontaires et enthousiastes à la fois pour écouter leurs collègues, remonter des idées et suggestions et contribuer ainsi à l’amélioration suscite d’autant plus notre intérêt qu’il s’agit, sur le fond, même si la forme juridique et les modalités  d’action peuvent différer, d’une bonne partie de la mission naturelle et quotidienne des représentants du personnel, qu’ils soient élus ou délégués syndicaux. Ce rôle d’interface entre les salariés est la direction fait en effet partie du quotidien de l’élu et du délégué syndical.

Il ne serait donc pas étonnant qu’un certain nombre de représentants du personnel aspirent naturellement à participer au programme « Ambassadeurs pour Agir », afin d’y apporter modestement leur expérience, une expérience d’écoute, de suggestion et de proposition, mise en œuvre au jour le jour dans l’exécution de leur(s) mandat(s).

Pour faire partie du programme prévoyant un « Ambassadeur pour Agir » par Direction de zone, il suffit de postuler par courriel sur la boite à lettre dédiée à cette opération et ceci jusqu’au 12 juin. Les collaborateurs retenus en seront informés rapidement, avant le 18 juin et, après une officialisation de la liste le 23 juin, conviés le 2 juillet à Lyon pour une réunion de lancement du programme.

1 COMMENTAIRE

  1. Justement je pense au contraire qu'il faut d'autres personnes que les délégués du personnel ou autres représentants du personnel ou des syndicats. Force est de constater que malgré votre experience rien n a vraiment bougé ces derniers mois. Un autre regard, par des gens autres que ceux cités apporterait peut etre justement autre chose que ce que vous demandez habituellement. Il faut multiplier les avis et surtout les personnes, vous faites souvent partie du CE, des délégués du personnel, du chsct, vous devez être déjà surbookés. Laissons un peu la place aux autres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici