Du 25 juillet au 18 août, rediffusion des articles les plus lus de l’année
Article paru le2 mai 2017

Une ligne plutôt séduisante, mais…
Ibiza,
île méditerranéenne chère à nombre de vacanciers et notamment aux plus
fêtards d’entre eux. Son seul nom évoque le bleu marine de la
Méditerranée, les plages enchanteresses et les nuits endiablées au son
de sonos débridées façon sixties « Darla dirladada » ou « il y a du soleil et des nanas« .
C’est aussi le nom choisi par Seat pour l’une de ses berlines, celle
dont bénéficient – le terme est sans doute un peu excessif, nous
l’allons voir – les Directeurs d’agence et les responsables OnSite.




D’après les remontées qui nous sont faites, le modèle n’aurait rien d’enchanteur, ni de festif.


Par
exemple, même le plus malentendant des malentendants ne peut ignorer
que le moteur tourne tant l’insonorisation laisse à désirer et comme on
dit, « ça fait du bien quand ça s’arrête » et donc quand s’arrête la
machine. Question position de conduite, si vous dépassez les 1,70 mètre,
vos cuisses ne passeront plus sous le volant et il vous faudra adopter
la position de la grenouille et grâce à un superbe grand écart, laisser
place au volant.


De
plus le Directeur d’agence n’a aucun choix, ni du modèle, ni de la
couleur qui se limite à celle de la virginité : blanche, uniquement
blanche, évoquant la pureté, certes, mais aussi le voiture commerciale
basique qu’il faudra laver chaque week-end.




Quant
au réseau commercial nécessaire pour assurer la maintenance du
controversé véhicule, inutile de préciser qu’il ne bénéficie pas la de
densité de ceux de Renault, Peugeot ou Citroën et il faudra souvent
effectuer des trajets de 60, 70 kilomètres ou davantage encore, à
l’aller,, pour une simple vidange ou le moindre problème technique. Soit
120, 130 ou 150 km avec le retour. Est-ce bien raisonnable compte tenu
de la charge de travail du DA lambda ?




Interpellée
en CCE sur le sujet, la direction se contente de répondre que c’est au
Directeur d’agence, lorsqu’il récupère le véhicule, de s’assurer de la
proximité d’un établissement Seat. Fort bien mais comme il ne peut
choisir aucun autre modèle dans aucune autre marque, à quoi peut bien
lui servir ce constat à posteriori, sinon à se faire du mal ?





Enfin,
des Directeurs d’agence déplorent l’image renvoyée par le véhicule –
désolé pour le constructeur – et certains nous ont même confié ne plus
oser conduire de clients à bord. Nous entendons l’argument économique
mais sur ce sujet comme sur d’autres, n’aurait-il pas été préférable de
sonder et dialoguer avec les principaux intéressés ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici