Paul Joly sera le bras droit (pas le gauche…) de Christophe Catoir pendant un mois
Le suspens lié à l’opération « Vis ma vie de PDG pendant un mois – « CEO for one month » pour les amoureux de la langue de Shakespeare – vient donc de se dissiper à la désignation de Paul Joly qui sera donc tenant du titre en 2019. C’est un véritable parcours du combattant, décrit dans notre article «  »CEO for one month » : c’est reparti !« , qu’a dû affronter ce jeune candidat pour en arriver là.  A 23 ans, cet étudiant à l’ESSEC – formation réputée, soit-dit en passant (je soigne ma carrière) – Paul l’aura donc emporté sur les près de 9 000 candidats en lice. C’est dire si la concurrence était sévère et nous lui adressons nos plus sincères félicitations. Aspirant à une carrière à l’international, il a effectué ses stages à l’étranger à Londres comme à Nairobi. Sportif accompli, il pratique football, rugby, danse et alpinisme, ce qui explique sans doute son bras provisoirement en bandoulière (cf. la photo) et en fait tout le contraire d’un « bras cassé ».

Du 1er au 26 juillet, Paul partagera donc au quotidien la vie professionnelle de notre PDG, Christophe Catoir, « CEO » (for ever), président France et Europe du Nord. Il l’accompagnera dans l’ensemble de ses déplacements et rendez-vous et l’agenda semble d’ores et déjà bien garni : participation aux comités de direction France et Europe du Nord, ainsi qu’à l’Advisory board (comité de direction des jeunes de moins de 35 ans du Groupe en France) ; interventions lors d’événements internes réunissant le top management de l’entreprise ; déplacements au sein du réseau, en France, et dans les pays de la zone Europe du Nord (notamment la Suisse, la Belgique et le Danemark) ; participation à la commission du réseau Global Apprenticeship Network (Réseau Mondial pour l’Apprentissage) et on vous en passe…

Mais si Paul le souhaite, l’aventure managériale pourra ne pas s’arrêter au 26 juillet. Il aura en effet la possibilité de se positionner sur la même opération mais à l’échelle mondiale et, dès septembre, postuler pour devenir le « CEO for one month » (over the world), c’est-à-dire le bras droit d’Alain Dehaze. Comme chaque année, nous formulons auprès de l’heureux gagnant tous nos vœux de réussite mais aussi celui qu’il prenne conscience, au travers de cette belle et riche aventure, de l’importance primordiale et déterminante du facteur humain dans l’entreprise – « il n’est de richesse que d’hommes » affirmait Jean Bodin – et de l’indispensable dialogue social sans lequel rien de durable n’est réellement possible..

3 Commentaires

  1. belle opération que vous avez raison de valoriser.Sympa pour un étudiant et à ma connaissance Adecco est la seule à faire ce genre d'opération

  2. Le prix d'une année de mastère spécialisé l'ESSEC coûte entre 17 000 et 23 000 euros.
    donc encore un gosse de riche, pistonné par son pognon et sa famille

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici