Le lundi de Pentecôte a été qualifié de « journée de solidarité » et doit par conséquent être travaillé alors qu’il était auparavant férié. Il s’agissait à l’origine, par le don d’une journée de travail non rémunérée, de financer des actions en faveur de l’autonomie des personnes âgées ou
handicapées. Cette mesure a été instaurée par la loi du 30 juin 2004 votée suite à la
canicule de l’été 2003 qui provoqua l’hécatombe dont on se souvient. On ne sait aujourd’hui ce que cette journée travaillée gratuitement finance réellement mais la bonne nouvelle c’est que Adecco renouvelle, cette année encore, une mesure qui cesse de fait d’être exceptionnelle, en offrant aux salariés le lundi 10 juin de Pentecôte. Cette journée offerte faisait partie des propositions de la CFE-CGC et nous sommes ravis d’avoir été entendus.

Que ce soit pour trainer sous la couette ou vaquer à des occupations diverses et variées, les salariés permanents Adecco (CDI, CDD, alternants et stagiaires) bénéficieront donc de cette journée de repos rémunérée. Pour mémoire, cette mesure avait été actée dans les NAO 2019 et en constituait d’ailleurs l’unique bonne nouvelle.


Toutefois, en raison des impératifs de notre activité de service et puisque, même un lundi de Pentecôte, « the show must go one », des aménagements seront sans doute nécessaires et ceux qui ne pourront bénéficier de cette journée pourront la récupérer. Bon lundi de Pentecôte à tous.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici