Il faudra travailler de plus en plus longtemps, tout au moins pour escompter un jour un relatif équilibre des caisses de retraite mais pourtant les entreprises persistent à « consommer » du jeune et demeurent toujours aussi rétive à l’idée d’embaucher des seniors, c’est-à-dire des salariés ayant passé la barre des 45 ans. Or le salarié qui perd son emploi, pour quelque raison que ce soit, après 45 ans a encore une petite vingtaine d’année à cotiser s’il veut bénéficier d’une modeste retraite… C’est sur ce paradoxe que se penche le Labho

Relevons ensemble le défi de l’emploi des 45 ans et + !

Jeudi 27 juin, le Lab’Ho a participé à la table-ronde organisée par Face Paris chez AGIRC-ARRCO sur l’emploi des seniors et annoncé le lancement de sa prochaine étude sur ce sujet.

Après une entrée en matière « décapante » de Serge Guérin, sociologue spécialiste des seniors, qui a appelé à un changement de regard de la société sur les seniors (« des jeunes avec de l’expérience en plus » !) et à la nécessaire prise en compte de la diversité et de la fragilité humaine par l’entreprise. Face Paris a su montrer, par la diversité des intervenants, qu’une mobilisation générale était possible : côté public, la Mairie de Paris et Pôle emploi créent un « Lab 45+ », côté syndicats, la CFE-CGC a rappelé que l’enjeu pour les salariés était de travailler dans de bonnes conditions jusqu’à la fin de leur parcours professionnel. Côté entreprises, AG2R et la Française des Jeux se sont engagées dans « Via l’emploi », un programme global de sensibilisation de l’entreprise à la question des seniors, Booming accompagne le cumul emploi-retraite et la plupart des entreprises membres du club Face Paris participent au programme « compétences 45 + », monté par l’association pour accompagner chaque année une centaine de seniors vers l’emploi.

C’est notamment pour mettre en valeur ces bonnes pratiques et mobiliser plus largement les décideurs économiques et politiques que le Lab’Ho a annoncé le lancement prochain d’une étude sur l’emploi des seniors, en partenariat avec Face Paris. Toutes les entreprises et associations souhaitant nous rejoindre dans la démarche sont les bienvenues !

2 Commentaires

  1. Mis à part étudier ou analyser, il n'y a pas grand chose de concret dans la pratique ! Et ce n'est pas chez Adecco que les seniors sont les plus présents non plus ! Mais pourquoi ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici