Adecco lâche 3% à Zurich, plombé par une dégradation d’opinion chez
Crédit Suisse directement de « surperformance » à « sous-performance » dans
le cadre d’une note sur les valeurs européennes dans le secteur du
recrutement.
 

« Nous dégradons le secteur car nous pensons qu’il fait face à des
vents contraires structurels de long terme pour la demande et les prix

qui ne sont pas reflétés dans les cours de Bourse », explique l’analyste,
qui attend « un avenir plus difficile pour le secteur ». 


Outre Adecco, Crédit Suisse passe à « sous-performance » sur les titres
Randstad, Robert Walters et Page, une opinion négative qu’il confirme
pour Hays, tandis qu’il maintient une position ‘neutre’ pour SThree. 
Source : Boursorama.com

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici