Nous avons largement communiqué sur les problèmes rencontrés par un certain nombre de nos collègues dans l’utilisation de la carte Sodexo mais il semblerait que la situation soit loin d’être réglée. Voir notamment notre dernier article sur le sujet « La carte Sodexo passe mal« , en date du 10 juillet dernier. La situation s’avère néanmoins loin d’être dramatique et, heureusement, la carte semble fonctionner dans une majorité des transactions, toutefois les dysfonctionnements demeurent trop nombreux pour que nous les passions sous silence. Rappelons juste qu’il s’agit pour moitié de l’argent des salariés qui financent très directement ces cartes abondées par l’entreprise.
Un grand nombre d’échecs de paiement par ce moyen semble provenir d’un défaut de mise à jour du terminal par les commerçants et restaurateurs. Ont-ils vraiment envie de le mettre à jour si l’on considère les taux de commission exorbitants ? S’agit-il d’un prétexte pour ne pas la refuser de façon frontale ? Cela fait penser aux commerces et restaurants des lieux de villégiature, notamment dans le sud de la France, dont les terminaux de paiement par carte bancaire semblent frappés chaque été par une étrange épidémie dévastatrice. Nombreux sont les collègues qui rencontrent également des problèmes récurrents dans les grandes chaînes McDo, Carrefour, KFC, entre autres. Nous ne pouvons privilégier une localisation plutôt qu’une autre et, selon nous, il s’agit véritablement d’une difficulté de dimension nationale.
Frappé de plein fouet par la crise du coronavirus et le confinement généralisé, le groupe Sodexo traverse d’importantes difficultés et vient notamment de perdre sa place au CAC 40 en juin dernier, laissant ainsi Téléperformance accéder à la cour des grands de cet indice boursier. A noter néanmoins, même si là n’est pas notre sujet, la décision du Directeur général et du Président du Conseil d’administration de renoncer pour six mois à 50% de leur rémunération. Quand à l’encadrement de direction, il s’assiéra sur 10% de sa rémunération fixe et la totalité de sa part variable pour 2020. Exemple à méditer…
Quoiqu’il en soit et quelques soient les difficultés rencontrées par ce prestataire, nous attendons à minima de la direction, une réaction, au moins une démarche pour faire valoir les droits des salariés, clients en l’occurrence, et leur assurer le service attendu.

3 Commentaires

  1. Problème rencontré en effet cet été un midi en semaine.
    Paiement refusé (alors que la compte était bien approvisionné) …

    Vu les difficultés et les contraintes de l'électronique, Sodexo sera content d'encaisser nos montants non utilisés !

  2. Le pire est que même chez un commerçant où ça marche une fois, on est pas sûr que cela marche aussi une autre fois (j'ai déjà eu des échecs de paiements chez 2 prestataires différent où une précédente fois cela avait marché)
    Leur outil est loin d'être le meilleur chez le marché surtout que chez les traiteurs la carte est bloqué à 19€ alors que leurs concurrents ont débloqué le plafond à 38€

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici