L’actualité vient régulièrement nous prouver que quelques femmes et hommes courageux privilégient le devoir de vérité et l’intérêt collectif au détriment de leur confort, de leur sécurité matérielle et même parfois physique. Ce sont les lanceurs d’alerte parmi lesquels d’ailleurs la parité homme-femme parait très largement respectée aussi vrai que le courage semble équitablement partagé entre les unes et les autres. Les jours de bougonnage, il m’arrive même de marmonner qu’il n’y a plus que les femmes qui en ont… Une directive européenne à transposer dans les États-membres régit leur protection. Espérons que les mesures en découlant ne négligeront aucun lanceur d’alerte dans quelque domaine que ce soit. Même les plus sensibles…

Un an après l’adoption de la directive européenne
sur la protection des lanceurs d’alerte, les États membres de l’UE ont
jusqu’en décembre 2021 pour la transposer dans leurs propres lois
nationales. État des lieux.


Luxleaks, le Mediator, les Football Leaks… Ces dernières années,
nombre d’affaires largement médiatisées ont démontré qu’une protection
efficace des lanceurs d’alerte, pour qui les conséquences des
révélations sont souvent extrêmement lourdes, peut avoir un impact
positif substantiel sur l’intérêt général. Pourtant, à ce jour, seuls 10
pays de l’Union européenne (UE) offrent une protection juridique aux
lanceurs d’alerte. Raison pour laquelle le Parlement européen et le
Conseil de l’Union, après trois ans d’intenses discussions impliquant
syndicats, ONG et députés nationaux et européens, ont adopté, le 7
octobre 2019, une directive européenne visant à introduire des garanties
minimales de protection des lanceurs d’alerte dans la législation de
tous les États membres de l’UE. Ceux-ci doivent désormais entamer les
processus de transposition de cette directive dans leur droit interne
avant le 17 décembre 2021.

Retrouvez le replay de l’émission « Je pense donc j’agis » @radiorcf sur les #LanceursDAlerte avec Anne-Catherine Cudennec #CFECGC

« Lanceurs d’alerte, au nom de la vérité »@ACCudennechttps://t.co/L3Cos3aOd2

Pour recevoir le mémo pratique sur les lanceurs d’alerte, écrivez-nous : cfe.cgc.adecco@gmail.com

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici