Ceux qui connaissent un peu le monde de la presse savent ce qu’est le « bidonnage » et pour les autres, France Telecom leur adresse une involontaire mais brillante explication…
La CFE-CGC de France Télécom a, en effet, encore une fois levé un loup : la prétendue téléconseillère qui a témoigné dans la presse de «l’écoute active des salariés» de la part de la direction, était en réalité une attachée de presse de France Télécom, missionnée pour faire passer la bonne parole de la direction ! 
Dénonçant le «bidonnage» de l’information, la CFE-CGC s’interroge sur la crédibilité du «nouveau contrat social» avancé par la direction.

Selon les informations de La lettre confédérale de la CFE CGC du 8 juillet 2011.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici