Le 30 août dernier, nous vous proposions quelques premières impressions, avis critiques et commentaires sur la prestation des structures Espace mobilité projet mais vous promettions aussi un second retour après une série de tests dans diverses régions de France. C’est aujourd’hui chose faite et une bonne dizaine de témoignages nous permettent d’y voir un peu plus clair et d’appréhender un peu plus finement la prestation délivrée par l’Espace mobilité projet, c’est-à-dire par Altedia et Adecco Parcours et Emploi, les salariés de cette dernière éprouvant quelques difficultés, c’est le moins qu’on puisse dire…, depuis leur « rapprochement » avec Altedia. Mais c’est une autre histoire et nous y reviendrons prochainement.
L’avis de nos collègues s’avère plutôt positif sur la réactivité et le délai de rappel des conseillers EMP. Le ton est généralement courtois et l’échange est jugé plutôt agréable dans la forme. Pour ce qui concerne le contenu des échanges et la qualité des réponses apportées aux questions, la situation est très inégale d’une région à une autre mais nous avons reçu davantage d’avis positifs que négatifs. Cela va du « j’ai eu au téléphone un gars qui se contentait de lire une fiche et n’avait réponse à rien » jusqu’à « la personne a parcouru mon CV, m’a conseillé et à bien répondu à toutes mes questions« . Pour faire très simple, nous pourrions affirmer avoir observé un taux de satisfaction globale, ce qui ne signifie pas que les intéressés n’aient aucune critique à émettre, de 70% pour, par conséquent, environ 30% de déçus.
Les principales critiques récurrentes ne portent d’ailleurs pas vraiment sur la qualité de contact et de réponse mais sur des inquiétudes liées à une éventuelle priorité de certains dossiers, sur leur ordre de passage et sur le manque totale de visibilité pour le salarié concerné. L’un des collègues concernés évoque même « une obscure commission » et « une opacité dans l’ordre de traitement des dossiers ».
Le travail de nos collègues Altedia est donc jugé plutôt positivement dans une majorité des retours dont nous disposons et les critiques portent davantage sur une question de confiance et de transparence que de compétences. La proximité des deux entreprises, Adecco et Altedia (dont Adecco Parcours et Emploi) et leur lien de filialisation se trouvent évidemment à l’épicentre de ces doutes dont nous n’avions pas manqué d’évoquer la probabilité au cours des négociations du PDV.

Demain sur ce blogue :
« En temps de guerre, on serait des collabos » confie un salarié

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici