Dès le 9 octobre, nous évoquions sur ce blogue l’action des élus, notamment de la CFE CGC, pour contrer la volonté de la direction de faire financer par les salariés les nécessaires travaux de réhabilitation et de remise aux normes de l’agence de Valenciennes. Les locaux, entièrement financé par le travail et les résultats de l’agence souffrait d’un manque flagrant d’entretien, à tel point que la mairie de la ville l’avait décrété « bâtiment dangereux » et qu’il avait fallu en évacuer les salariés aussi rapidement que discrètement (voir notre article « Les salariés de Valenciennes se mobilisent« ).
Comble du comble, la direction entendait faire financer les 150 à 200 000 euros de travaux nécessaires par l’agence elle-même, c’est-à-dire par les salariés. Imaginez un instant un chauffeur-livreur payant de sa poche les réparations de son véhicule de livraison ou un opérateur sur machine finançant l’entretien et les réparations de sa machine. L’assistante de direction s’offrant son PC professionnel, son bureau et sa chaise. On pourrait multiplier les exemples démontrant l’inanité d’une telle mesure. Le 2 novembre, nous revenions sur le sujet avec notre article « Valenciennes, la mobilisation continue« .
Lors d’une réunion du CHSCT, il avait été affirmé aux élus que le bâtiment serait mis en vente dans le courant du premier semestre, sans effectuer de travaux et que si, malheureusement, aucun acquéreur ne se manifestait, la remise en état serait réalisée au deuxième semestre. Ce n’était qu’un mensonge supplémentaire puisque des travaux sont actuellement déjà en cours et que le direction poursuit sans doute le projet de les faire financer par les salariés de l’agence. Parmi les premiers à avoir réagi et agi sur le sujet, les élus CFE CGC ne laisseront pas faire. Les salariés de Valenciennes n’en peuvent plus d’être des cash-machines et ils savent pouvoir compter sur nous.
Si dans votre agence d’importants travaux sont réalisés à votre charge, faites-le nous savoir, remontez-nous les informations et nous agirons de la même façon qu’à Valenciennes.

2 Commentaires

  1. je suis surprise que vous ne découvriez cette situation de financement par les collaborateurs des travaux agence si tardivement! En effet, en 15 ans d'Adecco cette situation a toujours existée.
    Par exemple dans mon ancienne agence, les travaux de mise en sécurité (liés à des violences) ont été impactés sur les EDG de l'agence et dons sur nos salaires…
    L'aménagement des agences (mobilier, pc, travaux de peintures…) sont également pris sur les EDG.

    Alors il ne s'agit pas d'une situation nouvelle, mais simplement d'un constat de pratique courante et habituelle!!!!

  2. Vous avez sur les états de gestion toutes les rubriques comptables qui vous "dévoilent " les prises en charges agence de tous les frais : travaux, mobilier, informatique, téléphonie etc…certes ça peut être mutualisé en fonction des couts: mais c'est cool ADECCO nous fait un prêt à tx zéro ! presque aussi proche que mon tx de contribution ! je suis supris que vous vous apercevez de cet état de fait que maintenant…..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici