Pas la peine de se faire peur inutilement mais on ne sait jamais. Si c’était le cas, adieu définitivement les parts de marché, le retail, le BTP et tutti quanti. On ne sait pas ce que ce zozo fume mais l’interview vaut son pesant de moquette.
2013 pourrait quand même nous réserver quelques surprises.


Bon, c’était la minute de délire du vendredi. Nos lecteurs habituels comprendront et que les nouveaux visiteurs soient assurés de toute notre compréhension devant leur stupeur. Lundi, nous reprenons les choses sérieuses avec notamment un article sur les transactions « low cost » qui semblent très en vogue… Bon week-end.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici