Le syndrome de burn-out (ou burnout)ou syndrome d’épuisement professionnel est un
terme générique désignant un état de fatigue émotionnel,
mental et physique caractérisé par un manque de motivation et de
performance après des mois ou voire des années de
surmenage et de dépassement de ses limites physiques et psychiques. Les expressions burn-out, syndrome de burn-out et syndrome d’épuisement professionnel sont indistinctement employées pour désigner ce processus. 
 Le syndrome d’épuisement professionnel ou burn-out combine
une fatigue profonde, un désinvestissement de l’activité
professionnelle, et un sentiment d’échec et d’incompétence dans le
travail. Le syndrome d’épuisement professionnel est considéré comme le
résultat d’un stress professionnel chronique (par exemple, lié à une
surcharge de travail) : l’individu, ne parvenant pas à faire face aux
exigences adaptatives de son environnement professionnel, voit son
énergie, sa motivation et son estime de soi décliner. L’épuisement émotionnel renvoie au manque d’énergie, au sentiment que
les ressources émotionnelles sont épuisées. La personne est « vidée nerveusement»
et a perdu tout son entrain ; elle n’est plus motivée par son travail
qui devient dès lors une corvée. Elle ne réalise plus les tâches qu’elle
effectuait auparavant et en ressent frustrations et tensions. L’épuisement émotionnel est souvent lié au stress et à la dépression.
le psychanalyste Herbert J. Freudenberger compare carrément le syndrome d’épuisement professionnel avec un incendie qui dévasterait complètement l’individu de l’intérieur, ne laissant subsister de lui qu’une apparence, une « enveloppe » :« En tant que psychanalyste et praticien, je me suis rendu compte que
les gens sont parfois victimes d’incendie, tout comme les immeubles.
Sous la tension produite par la vie dans notre monde complexe leurs
ressources internes en viennent à se consumer comme sous l’action des
flammes, ne laissant qu’un vide immense à l’intérieur, même si
l’enveloppe externe semble plus ou moins intacte. »

Pour mieux appréhender ce phénomène complexe, voici un certain nombre de définitions :
Il existe une multitude de définitions du syndrome d’épuisement
professionnel parmi lesquelles sont répertoriées ci-dessous les
principales (cette liste n’est donc pas exhaustive) :

  • « Un état de fatigue et de frustration, de
    dépression, provoqué par la dévotion à une cause, un mode de vie, ou une
    relation humaine et qui échoue à produire les résultats espérés»
    .
  • « Un processus dans lequel un professionnel
    précédemment engagé se désengage de son travail en réponse au stress et
    aux tensions ressenties»
    .
  • « Le burnout
    est caractérisé par un épuisement physique, par des sentiments
    d’impuissance et de désespoir, par un assèchement émotionnel et par le
    développement du concept de soi négatif, et d’attitudes négatives envers
    le travail, la vie et les autres personnes »
    .
  • « Le burnout est un syndrome d’épuisement émotionnel, de dépersonnalisation et de réduction de l’accomplissement personnel qui apparaît chez les individus impliqués professionnellement auprès d’autrui».
  • « Le burnout est une réponse au stress émotionnel chronique avec trois dimensions :
    • L’épuisement émotionnel ou physique
    • La diminution de la productivité
    • la « surdépersonnalisation »».
  • « Une perte progressive d’idéalisme,
    d’énergie et de buts, ressentie par les individus dans les professions
    d’aide à cause de leur travail»
    .
  • « Un état d’épuisement résultant de l’implication avec des personnes dans des situations exigeantes émotionnellement».
  • « Pour moi, le burnout
    provient d’inadaptations continues, rarement reconnaissables, et pour
    la plupart déniées entre les caractéristiques de l’individu et celles de
    l’environnement. Ces inadaptations sont la source d’un processus
    d’érosion psychologique lent et caché. À la différence des autres
    phénomènes stressants, les « mini-stresseurs » liés aux inadaptations ne
    causent pas d’alarme et sont rarement sujets à des efforts de coping. Ainsi le processus d’érosion peut continuer longtemps sans être détecté»
    .
  • « Un état d’épuisement physique, émotionnel
    et mental causé par l’implication à long terme dans des situations qui
    sont exigeantes émotionnellement»
    .
  • « Le burnout relève d’une combinaison de fatigue physique, d’épuisement émotionnel et de lassitude cognitive».
  • « Le burnout
    apparaît quand la réalisation d’un rôle actif, participant à la
    définition de soi, est menacée ou interrompue et qu’aucun rôle
    alternatif n’est sous la main»
    .
  • « Le burnout
    est une réaction affective au stress permanent et dont le noyau central
    est la diminution graduelle, avec le temps, des ressources énergétiques
    individuelles, qui comprennent l’expression de l’épuisement émotionnel,
    de la fatigue physique et de la lassitude cognitive»
    .
Le rôle de l’entourage personnel et professionnel proche est déterminant pour prévenir les situations dramatiques et faciliter une prise en charge avant que l’état du salarié présentant des symptôme d’épuisement professionnel ne se dégrade en profondeur. Chacun a par conséquent un rôle à jouer pour aider et parfois sauver un collègue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici