Adecco salué pour une rentabilité record
« Adecco s’adjuge 3,4% en début de séance à Zurich,
salué pour la présentation des résultats du groupe suisse des ressources
humaines, marqués par une rentabilité record au quatrième trimestre et
des signes d’amélioration des revenus début 2015.
Sur son quatrième trimestre, il a engrangé un bénéfice net part du groupe en hausse de 6% à 185 millions d’euros.
 » (ADVFN.com)

Adecco fait grimper son bénéfice et ses revenus en 2014 
« Adecco a amélioré ses gains et ses revenus en 2014. Le numéro un mondial
du placement de personnel a dégagé un bénéfice net de 638 millions
d’euros (682 millions de francs au cours actuel), en hausse de 14% sur
un an
. » (Actualités.com)

Résultats meilleurs que prévu: L’accélération se dessine pour Adecco

 « Adecco a présenté des résultats convaincants au quatrième trimestre
2014. Sa rentabilité a en effet pu être sensiblement améliorée avec une
marge EBITA de 5,3%. La tendance à l’amélioration se poursuit au premier
trimestre 2015, sur fond de meilleure conjoncture. »… « Le cash-flow disponible du groupe a fortement augmenté l’an dernier. Une
hausse de 5% à 2,10 franc du dividende par action sera proposé aux
actionnaires. »
(AGEFI.com)
Adecco confirme son objectif de marge en 2015

« Le bénéfice net est ressorti au-dessus du consensus au quatrième
trimestre, à 185 millions d’euros contre 174 millions un an auparavant.
Le consensus le donnait à 153 millions.
Le premier groupe mondial
d’intérim a dit être en bonne voie pour atteindre son objectif d’une
marge d’Ebita (résultat avant intérêts, impôt et amortissements) de plus
de 5,5% cette année. Cette marge était de 5,3% au quatrième trimestre.


A la Bourse de
Zurich, l’action Adecco, qui a gagné plus de 9% depuis le début de
l’année, progressait encore de 3,57% vers 9h50 GMT.
 » (Yahoo actualités) 
Adecco acquiert le canadien Knightsbridge
Human Capital
Au moment même où la presse économique se pâme devant la performance du groupe, des communiqués de presse nous informent de l’acquisition par Adecco de l’essentiel de la société canadienne Knightsbridge
Human Capital
Solutions, pour un montant de 80 millions de dollars
canadiens, soit environ 41 millions d’euros.

Cette entreprise est première sur le marché canadien de la transition de
carrière, du développement et talents et des services
de recrutement et les activités
acquises par Adecco viendront s’ajouter à celle de sa filiale canadienne Lee Hecht
Harrison
.

Cette excellente santé du groupe Adecco et la poursuite de ses ambitions à l’international ont certes de quoi légitimement réjouir tout un chacun mais rendent d’autant plus incompréhensible la politique d’austérité salariale menée depuis tant d’années à mesure de l’amenuisement du réseau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici