Un logiciel permet de comparer l’évolution de
votre carrière à celle d’anciens collaborateurs ayant suivi le même
parcours.

Workday est une société spécialisée dans les technologies
pour les ressources humaines. Son projet : permettre à votre employeur
de savoir que vous êtes sur le point de partir – de préférence, avant
même que vous ayez commencé à chercher un autre travail. Bien que cela
ressemble à un scénario terrifiant à la Big Brother, il est plus
question de statistiques que de « contrôle de l’esprit ».

Le nouveau logiciel de Workday,
que l’entreprise souhaite lancer en 2016, fonctionne en observant la
progression de votre carrière et en la comparant à celle d’autres
employés ayant suivi le même parcours. Donc, si les personnes qui ont
occupé un poste similaire au votre ont quitté l’entreprise après deux
ans en poste, Workday pourrait envoyer une note à vos patrons pour leur
faire savoir que vous pourriez être prêt à partir.

L’idée est d’être capable de conseiller ses clients, par exemple « donnez
une promotion à Jeanne », ce qui leur permettrait de conserver leurs
meilleurs employés.
« Ce n’est pas Skynet, on n’essaye pas d’exterminer toute l’humanité
ici », nous a confiés le VP des produits technologiques de Workday. « Il
s’agit d’appuyer votre jugement ». Workday est une entreprise âgée de
neuf ans qui fabrique des logiciels pour aider des grandes entreprises à
manager leur personnel, à établir leur hiérarchie et suivre précisément
le rendement des ventes de leurs employés. Mais dans leur prochaine
gamme de produits, ils prévoient d’aller au-delà du simple traitement
d’informations. Ils veulent utiliser un moteur de recommandations
similaire à ceux utilisés par des entreprises axées sur le consommateur
comme Pandora ou Facebook.
L’année dernière, ils ont engagé Mohammad Sabah, qui avait travaillé
sur l’algorithme de recommandation de films de Netflix en tant que
responsable scientifique des données. Pour déterminer quand un employé
est sur le point de quitter l’entreprise, Workday se base sur des
données provenant de plusieurs sources. Tout d’abord, l’entreprise
ratisse une base de données de 300 millions d’annonces d’emplois sur
Internet pour déterminer quelles compétences sont les plus demandées
aujourd’hui.
En plus de regarder la description des tâches d’un employé,
l’algorithme prend en compte des facteurs comme le temps déjà passé dans
l’entreprise et la date de la dernière promotion. Etant donné que les
clients de Workday sont tous de grandes entreprises comptant des
milliers d’employés, toute personne peut être comparée à des employés
similaires. En testant ses produits avec un gros client, Workday a été
surpris de découvrir que le facteur le plus déterminant dans le départ
d’un employé performant était son secteur de responsabilités – bien plus
que son salaire ou le temps écoulé depuis sa dernière promotion.
En se basant sur ces informations, l’outil peut affirmer que
promouvoir un IT Manager vers un poste d’ingénieur en logiciels pourrait
faire baisser ses chances de partir de 30%. A défaut d’autre chose,
ajoute David Beck, cette sonnette d’alarme peut aider des managers à
savoir à quel moment parler à un employé de ses prochains mouvements.
Workday nous a donnés cette maquette pour nous montrer à quoi ressemblera le logiciel :

A l’avenir, Workday espère pouvoir se servir de ces données pour
prédire quels employés seront les plus productifs dans les prochaines
années et les responsabiliser en leur donnant accès à ces data.
« Notre enthousiasme pour ce système de conseils vient du fait que
nous le voyons comme le nouveau standard de référence pour les
entreprises », résume Dan Beck.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici