Bonne nouvelle : la clef sous le paillasson, ce n’est pas demain la veille… La presse économique vient en effet d’annoncer les résultats du groupe Adecco pour le premier trimestre 2015 et le moins qu’on puisse dire c’est que ça déménage (sans mettre la clef sous le paillasson…). 
Le groupe a en effet amélioré son bénéfice net au premier trimestre de… +45%, l’amenant à hauteur record de 160 millions d’euros. Avec un chiffre d’affaires en hausse de 9% à 5,1 milliards d’euros, Adecco surprend même les analystes par ses performances. Sur Romandie.com, on peut même lire : « Adecco décoiffe ainsi les prévisions des analystes sollicités » qui attendaient plutôt un bénéfice à 145 millions.
Mais le meilleur reste à venir puisque le même media affirme que Adecco prévoit, à environnement économique constant, « une accélération de la croissance de ses revenus dans
la deuxième partie de l’année. »
C’est dans ce contexte qu’intervient un changement de gouvernance propulsant notre DG France au plus haut niveau du groupe puisqu’il devient CEO, c’est-à-dire Chief Executive Officer (non, ce n’est pas un anglicisme, c’est le titre consacré 😉), ce qui, semble-t-il, ne manque pas de provoquer d’inévitables remous. Mais gageons que les ombrageux milieux financiers et actionnaires finiront par se faire une raison et qu’il ne restera bientôt rien de ces turbulences microcosmiques…

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici