C’est en tout cas ce qui ressort d’un certain nombre de communiqués de presse. Le nombre de 10 000 alternants parait pour le moins ambitieux mais c’est celui que véhiculent les médias. Voici en effet le communiqué relayé par le blogue « Formation continue du supérieur » :

« Adecco, groupe
de travail temporaire, souhaite mettre son expertise en recrutement et
formation et ses réseaux au service du développement de l’alternance et
de l’emploi des jeunes de moins de 26 ans (40 % de ses talents). Par le
biais des écoles, entreprises et réseaux partenaires, il souhaite placer
10 000 alternants sur 3 ans et que ces derniers s’insèrent directement à
la fin de leur diplôme.

Adecco, qui
s’engage à recruter 500 jeunes par an sur 3 ans, souhaite également que
ses entreprises clientes recrutent 2 800 alternants par an (1 200
actuellement). Pour atteindre ces objectifs, le groupe de travail
temporaire va travailler en partenariat avec l’Afpa, l’EM Lyon, le
groupe IGS… et va se concentrer sur 15 filières métiers en tension
(monteur-câbleur aéronautique) et des métiers de demain (cybersécurité).
L’offre sera également adaptée au bassin local d’emploi grâce au
maillage territorial des agences Adecco. »
Il y aurait donc, à la lecture attentive de ce communiqué, 1 500 embauches de permanents en prévision et les jeunes de moins de 26 ans représenteraient 40% de ses talents. C’est fou ce qu’on apprend en lisant la presse !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici