Rebondissant sur les déclarations du chef de l’État, la CFE-CGC Adecco a immédiatement et très officiellement demandé à la direction de l’entreprise de se prononcer favorablement pour le versement d’une prime défiscalisée – au moins jusqu’à hauteur de 1 000 € – de 1 500 euros (comme chez Total) pour tous les salariés, d’une part, et pour la réouverture sans délai des Négociations annuelles obligatoires (NAO). 

Ce geste devra être unitaire et permettre de compenser un peu la perte de pouvoir d’achat de ces dernières années. Il convient d’en relativiser le coût pour l’entreprise si l’on prend en considération le fait qu’une prime de 1 500 euros octroyée à environ 3 400 salariés représenterait 5,1 millions d’euros alors que, pour ordre de grandeur, l’entreprise a perçu ces dernières années nettement plus de 200 millions d’euros par an de crédit d’impôt au titre du CICE.
De grandes et moins grandes entreprises se sont déjà positionnées favorablement sans attendre, ni tergiverser et ont annoncé leur décision d’attribuer une prime défiscalisée à leurs salariés, suivant en cela les préconisations des organisations syndicales patronales comme le MEDEF et la CGPME. Le moment est venu d’envoyer un signal fort à tous les salariés, sans exclusion aucune, même au prétexte de l’urgence sociale. Cette précision a son intérêt si l’on se souvient que, ces dernières années, les cadres ont trop souvent été victimes, dans une quasi-indifférence générale plutôt suspecte, il faut bien se résigner à le reconnaitre, de mesures discriminantes visant à réduire leur pouvoir d’achat au nom de grands principes dévoyés. Comme le déclarait récemment notre organisation « L’exaspération des classes moyennes est légitime. Les salariés, dont les
populations de l’encadrement, expriment un sentiment de déclassement
associé au constat qu’il est de plus en plus difficile de vivre du fruit
de son travail. La CFE-CGC alerte depuis des années sur le mécontentement
croissant des salariés confrontés à la baisse de leur pouvoir d’achat ».
Pour ce qui concerne le temps de travail,  nous estimons qu’il y aurait de notre part une sorte d’incohérence à demander aujourd’hui l’ouverture d’une négociation sur le temps de travail alors même qu’est bafouée chaque jour la première et la plus élémentaire des obligations légales qui impose de rémunérer tout temps travaillé et notamment les dépassements de la durée légales. Alors, un accord sur le temps de travail, oui bien sûr et le plus tôt possible, mais d’abord et tout de suite la mesure et la traçablité du temps de travail et sa rémunération conformément à la législation en vigueur. Première étape incontournable.
Nous espérons être entendus et attendons un positionnement clair et citoyen de notre entreprise forcément consciente des difficultés rencontrées au quotidien par les salariés. Nous communiquerons bien sûr, en avant-première selon notre habitude, sur le sujet dès que nous détiendrons la moindre information concrète.

Mercredi prochain sur ce blog :
Le véritable scandale du CICE

67 Commentaires

  1. Alors là je voudrais bien voir notre belle entreprise s'étouffer à donner à ses salariés et ce au détriment de ses actionnaires…parfaite utopie.

  2. Eh bien justement il serait temps que notre entreprise repartisse un peu mieux ses richesses, à l'heure où il nous est demandė d'allier chercher de la valeur chez nos clients pour la compensation du CICE. Oui c'est clairement pour rassurer nos actionnaires, mais il est important de les rassurer si nous voulons consolider notre postulat de leader mondial. Nous avons aussi besoin d'eux ! Ce n'est pas le moment qu'ils se désengagent.
    Alors oui créons de la valeur mais aussi et surtout de la valeur humaine, de la valeur travail.
    Monsieur le Président, osez, innovez, ayez l'audace de verser une prime exceptionnelle à vos collaborateurs, permanents ET intérimaires, sans qui l'entreprise ne VAUDRAIT rien.
    VALORISEZ vos salariés pour leur dire MERCI, pour leur exprimer votre bienveillance et votre soutien, pour leur confirmer que vous croyez en eux et que l'entreprise a besoin d'eux pour poursuivre son développement. Quel signal fort vous pourriez envoyer, à l'interne comme à l'externe ! Quelle belle annonce pour attirer de nouveaux talents ! Quelle fierté pour notre RSE !!!
    Ah…. je rêvais ? C'était un rêve éveillé dans le monde de oui oui et des Bisounours ? Je dois trop jouer avec mes petits enfants… à force de leur raconter de belles histoires, je finis par y croire !
    Mais… le Père Noël, il existe bien, non ?????

    • Je suis chez Adecco luneville depuis presque 3ans et je travaille à la cristallerie et nous avons pas droits à la prime exceptionnelle. C'est de la fumisterie cette prime dont les personnes en parle je no croit pas. Pour le moment je n'est jamais vue la couleur.

  3. Juste ce message pour échanger sur mon expérience Adecco…
    Comme on le lit encore trop souvent sur ce Blog, j'ai vécu les pressions, incompréhensions… Je reste informé de ce qui se passe encore dans cette entreprise que j'ai quittée, forcé pour préserver ma santé et vie personnelle.
    Ce que je ne regrette pas, avoir adhéré à la CFE CGC à l'époque: Des collègues présents quand j'en ai eu besoin, une organisation à l'écoute pour des questions liées à mon contrat de travail.
    Me voici dans une nouvelle entreprise, qui elle aussi, a ses difficultés et ses pratiques… plus ou moins… bref, on s'est compris. Je suis resté adhérent, j'ai appelé ce jour le service juridique de la CFE CGC qui a su répondre à mon interrogation, qui me permettra de faire valoir mes droits: Un soulagement pour cette fin d'année.

    Vous retrouverez ce poste dans d'autres articles du Blog car comme beaucoup, il y a quelques années, j'avais du mal avec les syndicats mais quand vous tombez sur le bon, vous voyez les choses sous un autre angle.
    Merci

  4. Bjr avez vous eu une réponse de la direction concernant cette demande de prime
    une réponse a t elle était donner pour les embauche et les interimaires
    Cdlt

  5. Ah… Je viens de lire le communiqué de notre DRH annoncant le versement de la prime exceptionnelle. Quelle bonne nouvelle pour nos collègues et intérimaires concernés !
    J'ai eu raison de dire ici que le Père Noël existait bien…
    Bravo et merci à nos dirigeants. C'est un geste qui illustre le respect et
    la gratitude pour le travail accompli et c'est peut être le début du partage de richesses au sein de notre groupe. Espérons qu'il y en aura d'autres.
    Belle année à tous !

  6. ADECCO l'a fait! Pour la première fois depuis très très longtemps, nous avons une prime ! Permanents et Intérimaire…..BRAVO !
    Espèrant que ce ne sera pas pour occulter de mauvaises surprises en 2019

  7. Oui c'est bien cette prime. Mais nous, les DA, nous sommes exclus des bénéficiaires. Car 30000 euros bruts divisés par 13 mois, cela fait 2300 euros soit à peu près le salaire fixe d'un DA junior. Et même si certains sont en dessous, avec l'accompagnement du premier semestre, les 30000 auront été dépassés. Un peu frustrant, non ?
    Nous aussi nous avons perdu du pouvoir d'achat, et notre engagement pour notre entreprise n'a pas démérité ! Il aurait été juste et équitable de verser une prime à TOUS les salariés , même plus faible pour les cadres, par exemple. Qu'en pensez vous, notre syndicat CGC CFE ?

  8. Bonjour
    Comment cale se passe si l'entreprise utilisatrice nous verse une prime inferieur au 700 euros d'Adecco????
    Cordialement

  9. Bonjour, voilà ce que je sais. Les permanents Adecco ont touché entre 700 et 450 sur leur paie de janvier… par contre soit disant pas de directive concernant les intérimaires… enfin c'est ce qu'on m'a dit

  10. Salut.

    Pour info, mon ETT ne verse pas de prime mais mon EU le fait uniquement pour ses salariés.
    Sur principe d'égalité de traitement entre les salariés, si la prime est versée aux salariés de l'EU, l'EU ne peut pas exclure les intérimaires.
    J'ai eu confirmation hier du ministère du travail (ils m'ont également confirmé l'ambiguïté de la directive du 04/02/2019 concernant les intérimaires).
    La loi est claire : la rémunération d'un intérimaire ne peut être inférieur à un salarié de l'entreprise utilisatrice après période d'essai. La rémunération comprend le salaire, les primes et tout autres avantages. La prime exceptionnelle est donc dû à tous les salariés et non une partie.
    De plus, la directive annonce que le seul critère excluant de l'obtention de la prime est la présence en entreprise au 31/12/2018 et le montant des revenus. Tout autre critère est considéré comme discriminant.

    LRAR a l'EU et à l'ETT pour leur demander le paiement de la principe conformément au principe d'égalité de traitement entre les salariés.

    Si pas de retour : prud'hommes.

    Tchoussy.

    • Bonjour. Je suis intérimaire depuis septembre 2017 jusqu' en mars 2019. Mon salaire brut est inférieur à 30000 euro annuels. L entreprise pour laquelle je travaille à versé 500 euro à ses salariés. Pour info, adecco refuse de me verser la prime Macron car je n étais present en entreprise le 31 decembre 2018. Et pour cause, l entreprise étant fermée ce jour là, j avais du poser un jour de congé. Je vois que vous indiquez que l EU devrait verser la prime à ses salariés CDI et intérimaires. Vous indiquez un texte du ministère du travail disant que la prime est due par l EU à TOUS ses salariés. Avez vous le lien vers ce texte ? De plus, comment est il possible qu' une directive impose à un salarié en contrat au 1er janvier 2018 et au 31 décembre 2018 de devoir travailler un jour precis-en l occurrence le 31 décembre 2018- alors qu' il me semble que prendre un congé reste un droit, n est ce pas ? Que dire alors quand ce congé est obligatoire du fait de la fermeture de l EU. Comme disait un ancien président, c'est abracadabrantesque !!

  11. Que les cdi adecco ont eu la prime ce mois ci !!! Pour nous ils faut attendrent encore car ils doivents faire du cas par cas …. Voilà leurs réponses quand ont les à au téléphone.😞

    • Bonjour, je suis en cdi chez adecco je rempli toutes les conditions a savoir j'ai travaillé toutes l'année 2018 et declare moins de 30000 € brut sur l'année ma primes et de 150€ Est ce que c'est normal? Merci pour vos réponses

    • Bonjour, je suis en cdi chez adecco je rempli toutes les conditions a savoir j'ai travaillé toutes l'année 2018 et declare moins de 30000 € brut sur l'année ma primes et de 150€ Est ce que c'est normal? Merci pour vos réponses

  12. Bonjour
    Pas de prime, en contrat intérim avec adecco de septembre 2017 au 14 décembre 2018, pour reprendre le 7 janvier. Si la prime était que pour les employés en internes il n'aurait pas fallu faire autant de pub….

  13. Pas le drdro a la prime en contrat du 1 octobre a ce jour sans interruption et riri fallait pas le dire aux intérimaire cec'e de la discrimination

  14. Pas reçu prime macron alors que j'ai travailler toute l'année pour adecco et n'ayant pas fait les 30000 l'agence ma donné une adresse mail pour me renseigner mais cela ne marche pas comment savoir

    • Bonjour, j'ai eu la même chose pour l'adresse qui ne fonctionne pas j'attends un retour de l'agence si retour je posterai la reponse. Bonne soirée

  15. Les conditions sont: être en contrat au 1er janvier et 31 décembre 2018, et avoir perçu moins de 30 000e brut je Suis tout bon j'harcéle addeco mais rien ny fait… Ils ne veulent pas me dire pourquoi je ne l'ai pas et son censé me reponde dans la matinée mais je reçois jamais rien… la cgt adecco de répond pas non plus je pense donc que je peux m'asseoir dessus…. si quelqu'un à du nouveau je suis preneur.
    Bonne journée.

  16. Bonjour, je suis en intérim chez adecco depuis plus d'un avec un long contrat. Je repli toutes les conditions pour toucher la prime mais je n'ai rien touché

  17. Ma mission s’est terminée au 31/12/2018 et j’ai été embauchée courant janvier en CDI j’ai reçu mon bulletin de paie Adecco avec mes IFM, ce week-end j’ai reçu un mail m’informant que mon bulletin de paie était arrivé surprise je regarde et constate que je vais percevoir 400€ brut d’IFM et entre parenthèse prime exceptionnelle. Donc pourquoi annoncer 700€ de prime Macron ? Et pourquoi « IFM » ?

    • Et meme quand on remplit les conditions (je suis sous contrat interim adecco depuis le 4 9 17 jusqu au 3 3 19, revenus inférieurs à 30000 euro bruts), on n a droit à rien car je n étais pas présent le 31 12 18 ( l entreprise était fermée ). Affaire à suivre …..

  18. C est quand même une honte de la part d adecco de ne pas donnée de réel information sur le versement de cette prime, l annonce à juste était faite par la cgt !!!Ont a aucun avantage de leurs parts, plus de prime de participation depuis plusieurs années en sachant que mêmes les plus petites agences en font du bénéfice et le DISTRIBUE.MEME leurs chaussures de sécurité qu ils nous donnent sont du premier prix sérieux. Pas de bénéfice mais pour verser une prime exceptionnel là ont en trouve de l argent..

  19. J suis chez adecco depuis 4 ans et rien
    J'ai bien des 30000euro de revenus
    C a a priori la direction
    J'ai envoyé 1 mail on ma répondu c parce que j'avais 30000 euros faux
    J'ai rétorqué et demandais de m'expliquer
    Maintenant a voir leur réponse moi c que j'ai lu c qui fallait être en contrat du 1 janvier au 31 décembre 2018 pour les cdii et intérim

  20. Bonjour. Je suis intérimaire Adecco depuis le 04 09 17 jusqu au 03 03 19. Mon salaire brut annuel est inférieur à 30 ke. Je rentre donc dans les critères afin de bénéficier de la prime Macron. Eh bien non ? Car je n étais pas présent à mon poste de travail le 31 décembre 2018. J ai demandé un écrit à la personne qui m a appelé pour m informer de cela; ce qui m a été refusé !! Pour information la société pour laquelle je travaille depuis le 4 9 17 était fermée le 31 décembre 2018 (congés de fin d année). J ai du donc poser un jour de CP. Ce qui signifierait que, selon Adecco, hormis le fait que nous ne pouvons pas grand chose quant à la fermeture d une entreprise décidée par celle ci, un intérimaire ne doit pas prendre de jour de congés. Le dossier est entré les mains de la CGT Adecco. Si qq un est dans le même cas….. merci

    • Mon mari est dans le même situation vu que sa boîte à fermé pendant les vacances de fin d année il n y a pas le droit alors que la loi dit qu un intérimaire à la droit à 21 jours de congé non payer je ne trouve pas sa normal comment faire

    • Bonjour
      Je suis dans le même cas que vous sous contrat depuis mai 2016 dans la même entreprise en 2018 mon contrat commence le 2 janvier 2018 et fini le 21 décembre 2018. Donc pas de prime pour moi. Je travaille pourtant 6 jours sur 7 depuis le début de l'année toujours en poste dans la même boîte.

  21. Bonjour
    En étant en cdi chez adecco j ai jamais touché de prime alors la prime de macron j i croit pas qu' on vas l avoir ils trouvé toujours la p'tite bête pour pas qu' on a la prime
    Quand je vous les autres voire d intérim eux qui on eux la prime et nous non il faut fe battre pour qu' on la c est honteux

  22. Bonjour,

    En donnant des conditions d'attribution aussi strictes Le groupe Adecco était sûr de ne toucher qu'un nombre limité de personnes.
    Pire encore, quand on demande la parité de traitement c'est à nous de trouver les informations.
    Je suis intérimaire depuis 2 ans chez Adecco… je n'ai pris que
    3 semaines de congés l'année dernière.. et on me répond que j'ai trop gagné… et le fric que vous gagnez sur mon dos.
    C'est un scandale… j'ai travaillé trop pour au final perdre 700€.
    Très bien… bravo

  23. Bonjour j'ai travailler toute l'année 2018 pour Adecco et rien pas de nouvelle pour la prime Macron… Et l'agence ne me tiens au courant de rien… Depuis 2013 chez Adecco pas de prime d interressement de participation aux bénéfices il y a du gros foutage de gueule de cette entreprise un vrai cirque 😠😠

  24. J'ai travaillé toute l'année 2018 pour adecco et aussi 2017 dans la même entreprise sauf que mon contrat commence le 2 janvier et fini le 21 décembre *fermé pour les fêtes) encore sous contrat aujourd'hui je travaille 6 jours sur 7 et on a le culot de me dire que non j'y ai pas droit. C'est dégueulasse je vous conseille a tous de changer d'intérim.

  25. Que du blabla avec addeco puisque je rentre dans les critères et que je devais avoir la prime macron de 700€ mais ma conseillère m'a dit que le siège addeco avait pris du retard et que la prime serait automatiquement verser très prochainement mais mon dernier bulletin de salaire du mois de juin toujours rien et lorsque j'appelle le siège ADECCO leurs seuls réponse est trop tard il fallait se manifesté avant.
    Alors merci ADECCO d'escroquer les petits salariés qui vous font vivrent, c'est grâce à nous que vous Existez aujourd'hui,
    Agence intérim avec 0 étoile pour ma part et je ne conseillerai personne pour les enrichirs encore sur notre dos

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici