Adecco compte 9 000 collaborateurs permanents en France et plus de 18 000 CDI intérimaires, dont la moitié est en activité partielle et auxquels le groupe propose depuis le 6 avril un dispositif de VAE accéléré pendant la période de confinement. Il permet pour les permanents de préparer une licence professionnelle ou un bachelor, et quarante titres et diplômes différents du bac au BTS pour les intérimaires en CDI en lien avec leurs métiers. Adecco met également à disposition 6 000 licences e-learning pour suivre des formations internes ou des catalogues de Coorpacademy et d’Openclassrooms.
« L’accompagnement renforcé [dans le cadre de la VAE] permet d’obtenir 90% de réussite. Le cabinet gère également le passage devant le jury qui se fera vraisemblablement en visioconférence au bout des quatre semaines », explique Thibault Vautier.
« Nous avons lancé un grand plan de formation pour nos collaborateurs permanents et nos salariés en CDI intérimaires, qui s’articule autour d’un accès à 1 500 cours en ligne et d’un dispositif de passage accéléré de la VAE. L’objectif dans cette période exceptionnelle, avec des collaborateurs qui sont moins sollicités, est d’en profiter pour travailler sur le développement des compétences pour l’employabilité », explique à AEF info Thibault Vautier, le directeur Solutions emploi et formation du groupe Adecco.
Le groupe compte 9 000 collaborateurs permanents en France et plus de 18 000 CDII (CDI intérimaires). Environ la moitié de ces effectifs sont concernés par l’activité partielle. « Nous avons immédiatement enclenché ce projet, en nous appuyant sur notre filiale Adecco Training, qui a monté tout l’écosystème pour permettre l’accès à ce dispositif à nos collaborateurs permanents et CDI Intérimaires. », poursuit Thibault Vautier.
Depuis le premier avril les salariés permanents ont un accès à des plateformes de formation à distance, qui sont également accessibles aux intérimaires en CDI depuis la semaine suivante, tandis que le dispositif de VAE accélérée a été totalement déployé depuis le 6 avril. L’offre de e-learning prévoit 6 000 licences et donne accès à des modules internes axés sur des finalités opérationnelles, pour par exemple, manager à distance ou préparer un Caces, ou perfectionner les langues étrangères.
1 500 modules
Elle donne également accès aux catalogues de Coorpacademy ou d’Openclassrooms : 1 500 modules sont répartis en une vingtaine de thématiques (RH, marketing, finance, gestion de projet, développement personnel…). « Nous avons ciblé les grands thèmes et il y a un système de validation soit par le DRH pour les permanents soit par le responsable des équipes intérimaires. Certains modules s’étendent sur plusieurs mois et nous voulions que les choix soient en cohérence avec le parcours de la personne. En revanche, nous ne demandons pas de validation pour les petits modules de quelques heures », indique Thibault Vautier.
« Le groupe a reçu près de 2 000 demandes de ses collaborateurs permanents pour l’ensemble des dispositifs de formation », précise Thibault Vautier. « Nous proposons aussi un module développé avec notre CFA sur le thème « recruter autrement », qui rencontre un grand succès, et nous avons décidé de le commercialiser. Les cours les plus suivis pour l’instant sont ceux sur la prise de parole en public, le recrutement ou les langues. »
VAE accélérée

Le dispositif de VAE accélérée permet de passer en quatre semaines, avec 80 heures de cours, des diplômes qui nécessitent généralement 150 heures et six mois. « C’est un dispositif complètement inédit et une véritable innovation pour nos salariés en CDI intérimaire. Les collaborateurs s’engagent à travailler de quatre à cinq heures par jour, c’est un engagement plus important qu’une VAE classique et qui correspond aux situations exceptionnelles que nous connaissons », précise Thibault Vautier.
Ce dispositif est accessible aux collaborateurs permanents qui exercent des fonctions commerciales ou de recrutement, pour préparer une licence professionnelle en management des activités commerciales ou de commercialisation de produits et services, ou un bachelor de consultant en recrutement. « Nous avons eu près de 200 demandes, beaucoup sont en cours de validation, près de 50 % le sont déjà. Il y a quelques refus mais j’estime que les deux tiers des dossiers devraient être acceptés », juge Thibault Vautier.
Pour les intérimaires en CDI, le panel des diplômes et niveaux de qualification proposés est plus large avec la possibilité de préparer quarante titres et diplômes différents. Il peut s’agir tout aussi d’un bac professionnel de pilote de ligne de production ou de mécanicien, de BTS de commerce ou de maintenance et l’ensemble de l’offre est axé sur les métiers les plus représentés dans cet effectif.
Accompagnement renforcé

« Pour les deux populations, le cabinet Les 2 rives procède à la sélection des dossiers, puis il démarre l’accompagnement selon les modalités habituelles de la VAE, avec un soutien personnel et des séances de suivi pour la rédaction du document qui sera présenté au jury. L’accompagnement renforcé permet d’obtenir 90 % de réussite. Le cabinet gère également le passage devant le jury qui se fera vraisemblablement en visioconférence au bout des quatre semaines », explique Thibault Vautier.
Dans l’attente d’une prise en charge assumée principalement par les ressources du FNE-Formation dédiés à la période de crise, Adecco finance sur son budget formation la mesure qui ne coûte pas plus qu’une VAE classique. « Il y a un véritable engouement de nos salariés permanents comme de nos intérimaires en CDI. Notre objectif est de fidéliser nos collaborateurs, ces initiatives mettent en évidence que les formations digitales sont devenues indispensables et font partie désormais du panorama, mais aussi que la VAE qui était très peu sollicitée par le passé est très appréciée et est un levier de reconnaissance important pour nos salariés », conclut Thibault Vautier. 

Source: AEF

1 COMMENTAIRE

  1. 1 mois pour valider une VAE qui normalement se fait entre 6 à 12 mois.
    Quelle crédibilité apporter à ce type de formation par une entreprise ?
    Une vraie formation au rabais.

    Ah oui, j'oubliais qu'il s'agit surtout pour l'entreprise de s'alléger d'ETP tout en bénéficiant du remboursement de l'activité partielle par l'état et du remboursement des coûts de formation engagés. Tout benef pour Adecco.

    Ou alors une occulte surfacturation de coûts de formation…

    Cette entreprise marche sur la tête.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici