Du 24 juillet au 21 août, rediffusion du
« meilleur de l’année »

Article paru le 18 octobre 2019
L’an dernier, la direction avait attribué une prime exceptionnelle
pour le pouvoir d’achat, la prime PEPA dite prime Macron. Le geste
était là même si les modalités et le déploiement avait au final fait
davantage de mécontents que de satisfaits. La agences, saturées de
questions auxquelles elles ne pouvaient apporter de réponses faute
d’information ; les salariés intérimaires cumulant le nombre d’heures
nécessaires pour prétendre à la prime mais découvrant qu’il fallait être
en contrat au 1er janvier de l’année pour en bénéficier ; les cadres,
exclus du dispositif qui plafonnait la rémunération des bénéficiaires à
30 k€. Sans parler de l’absence de recours possible : deux adresses
courriel dont l’une dysfonctionnait et l’autre était le plus souvent aux
abonnés absents… Le geste était là mais… l’amateurisme aussi !

Pour
2020, l’entreprise réitérera-t-elle l’opération et attribuera-t-elle à
nouveau une prime PEPA ? Aucune information ne filtre pour le moment
mais nous disposons déjà de quelques indices. Pour qu’une entreprise
puisse faire bénéficier ses salariés de la prime exceptionnelle pouvoir
d’achat, il faut qu’elle dispose d’un accord d’intéressement et que
cette mesure y soit incluse. Or, depuis quelques années, nous réclamons
très officiellement l’ouverture d’un accord d’intéressement mais sans
succès il faut bien l’avouer. Adecco refuse de travailler sur un accord
d’intéressement.
Nous
venons de déposer une nouvelle demande, auprès de la Direction,
d’ouverture d’une négociation en vue de concrétiser un accord
d’intéressement, en prenant, dans notre courrier, le soin de rappeler
que « cette prime s’inscrit dans le cadre des dispositifs incitatifs
développés par la loi relative à la croissance et la transformation des
entreprises
afin de favoriser l’association des salariés au partage des résultats de
l’entreprise ». Nous rappelons aussi qu’en l’absence (depuis si
longemps) de participation aux bénéfices, cette prime défiscalisée
serait l’occasion de faire bénéficier, si peu que ce soit, les salariés
des résultats de l’entreprise.



Notre demande est lancée et nous ne lâcherons rien. L’information se fera, comme d’habitude au travers de ce blog.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici