Image empruntée au site Francetvinfo.fr

Ce n’est pas une information inédite : il y aurait une pénurie de main-d’œuvre selon notre PDG Alain Dehaze, invité ce mardi matin dans l’émission dédiée à l’économie sur France Info. Le phénomène serait même mondial. Au fait, rappelez-nous combien il y a de millions de demandeurs d’emplois et de salariés sous-employés rien qu’en France en ce moment-même ?

Selon notre PDG, la présumée pandémie aurait « changé la donne » et, notamment, incité de nombreux salariés à recherche un travail « moins demandeur de sacrifices ». Il manquerait 400 000 chauffeurs routiers en Europe et 100 000 personnes dans l’hôtellerie et la restauration rien qu’en France. Ces chiffres spectaculaires méritent examen : quels emplois, sous quel type de contrat, dans quelles conditions et avec quel salaire ? Poser la question, c’est souvent y répondre.

Notre PDG constate (déplore ?) que les candidats posent dorénavant des questions et s’inquiètent de savoir dans quelle entreprise ils vont postuler ; quel est l’état des relation sociales dans l’entreprise, son impact environnemental, social, etc… ? Tout cela est bien triste pour les secteurs d’activité qui pratiquent outrageusement l’exploitation sans fin de leurs salariés et déplorent le bon vieux temps du monde industriel du début du 20ème siècle. Les forçats du volant et les petites mains de la restauration, entre autres, aspireraient donc à de vrais contrats de travail et à un salaire décent. Quelle audace !

Mais notre sémillant PDG semble détenir un certain nombre de solutions pour pallier à ces présumées pénuries de main-d’œuvre. Laissons-lui la parole car, là, ça vaut son pesant de dividendes : « L’augmentation des salaires fait partie des solutions. Dans certaines industries, les salaires ont été trop faibles pour attirer les candidats. Mais il faut aussi travailler sur les conditions de travail. »  Et dans les sociétés de services M’sieur ? Dans l’intérim ? Et plus particulièrement chez Adecco où même la direction reconnait le décrochage de nos rémunérations par rapport au marché du travail actuel ?

Avis donc à tous les DA et managers de site(s) qui galèrent et peinent à recruter des renforts (les rares fois où ils y sont autorisés…) : l’augmentation des salaires fait partie des solutions. Bon, nous ça fait des années que nous le clamons sur tous les tons mais, bon joueurs, nous ne réclamerons aucun droit d’auteur.

 

7 Commentaires

  1. et sinon motiver les gens à rester ? plutôt que de ne pas les retenir quand il veulent partir… en augmentant les personnes qui ont le savoir faire et l’historique tant dans les agences que dans les fonctions support !

  2. La fiction :

    AD : Comment ça nos collaborateurs ne gagnent pas mini 15000 euros / mois ?
    Collaborateur : Non Messir c’est par An !!!!!

    AD : C’est un point de détail , Ah oui mince dans les textes : mon grand père me disait  » ne faites pas aux autres ce que vous n’aimeriez pas que l’on vous fasse »

    Collaborateur : C’est ce que vous faites Messir !!

    AD : Mettons cela aux prochaines NAO que je dénoncerai, mes collaborateurs DO et RH vont comme d’habitude se charger du déni en CSE

    Parfois la fiction se rapproche fortement de la réalité malheureusement

  3. Trop fort !
    AD n’a pas honte ??? Il gèle les salaires de ses salariés (et même les diminuent si on regarde les rémunérations variables) mais il prêche pour l’augmentation des salaires dans les médias. Là où il y a de la gêne il n’y a pas de plaisir !

  4. Oh Alain tu nous fais quoi ? Je crois rêver et promis-juré j’ai pas forcé sur le flacon. Tu te lances dans l’animation des noces et banquets ou quoi ? T’es plutôt connu pour être coincé du larfeuille et voilà que tu vas conseiller aux autres d’augmenter leurs salariés ? C’est pas comme si on n’arrivait pas à recruter à cause des salaires. En tout cas question air t’es pas en pénurie ! T’en manques pas ! T’as une couvée d’oursins dans le morlingue et tu oses dire aux autres d’allonger les pépètes pour réduire la pénurie de main-d’œuvre ? Là c’est la meilleure de l’année, du siècle même. J’ai bien rigolé et maintenant j’ai un sacré coup de mou. J’vais m’enfiler un tilleul-verveine et hop au paddock. Tu m’en refais pas une comme ça demain ! Promis ?

  5. Incroyable !!! comme vous dites ça ne manque pas d’air ! on va juste attendre les augmentations de salaires qui vont tomber bientôt !

  6. Qu’est ce que tu lui mets Gaston !!!!!!!!!!!!!!!!! suis curieux de voir les prochaines négos sur les salaires
    faudrait commencer par virer les oursins du larfeuille
    Et toi paslamoitiéduncon tu as raison où il y a de la gêne il n’y a pas de plaisir mais où il y a de la gaine non plus
    Prends-en de la gaine !

  7. ça fait pas bouger mon budget certes mais ça a le mérite de faire ma journée

    merci Gaston Labaffe, Paslamoitieduncon, pour ce moment

    bon week end et à bientôt pour d’autres aventures

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici