Voici des années que nous nous préoccupons de la sécurité et des conditions de travail des salariés permanents isolés en agence. Les risques principaux sont connus : malaise, blessure, agression sans parler de la surcharge et du stress qu’impliquent le travail solitaire en agence. Nous distinguons, évidemment, la situation du salarié se trouvant ponctuellement seul parce que tel ou tel de ses collègues est en congés ou en clientèle, etc. de la situation d’un salarié permanent tout à fait officiellement seul dans son agence.
Sur le sujet, la direction nous affirme régulièrement, avec conviction, que toutes les situations sont connues et traitées, les directions de région parfaitement sensibilisées et que, bref, ce problème n’en est plus un. Hélas, les faits viennent contredire ces belles affirmations qui se trouvent régulièrement battues en brèches par les incidents qui nous sont remontés.
Il y à moins d’un mois, une salariée, seule en agence depuis plusieurs mois a été victime d’une agression à caractère sexuel. Terrorisée et traumatisée, elle a néanmoins dû continuer, dès le lendemain, à ouvrir son agence et à travailler… seule. 
D’elle-même, la victime s’est rendue au commissariat de police où lui fut confirmé que l’agresseur était bien connu et fiché en « qualité » de maniaque sexuel, alternant hospitalisations psychiatriques et périodes de liberté.
Solutions proposée par la direction : déclenchement de l’IAPR et possibilité d’ouvrir l’agence le matin ou l’après-midi. 
Est-ce suffisant ? A chaque lecteur d’apporter sa propre réponse mais en tout cas cela ne nous suffit pas et nous réitérons notre demande de travailler au plus vite sur le sujet et d’apporter au plus vite des solutions adaptées. Faute de quoi nous invoquerons le droit de retrait et la fermeture de l’agence jusqu’à mise en œuvre de solutions adaptées.
 
Retrouvez vos candidat(e)s au deuxième tour des élections professionnelles CE et DP qui se déroulent ce mois-ci, 
en cliquant ici 
(cliquez dans la colonne de gauche sur les prénoms des candidat(e)s)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici