Camille, lauréate en 2016
C’est maintenant devenu un rituel et comme chaque année à la même période, Adecco réitère l’opération publicitaire et marketing « CEO for One month », à traduire par « PDG pour un mois », concours destiné à sélectionner un étudiant dont la lourde mais valorisante tâche consistera à accompagner le PDG du groupe un mois durant. 
Une sorte de « vis ma vie », sans les responsabilités, ni le salaire, bien entendu. Cette quatrième édition de l’opération s’apparente à une téléréalité mettant en compétition une cinquantaine de milliers d’étudiants – chiffres fournis par les organisateurs, la police en dénombrant nettement moins – désireux d’endosser, ne serait-ce qu’un mois, le costume de patron dAdecco. C’est un peu le concours Miss France de l’intérim, paillettes et plumes d’autruche en moins… Précisons qu’ils seront quand même une cinquantaine de PDG sélectionnés dans autant de pays.
Le PDG d’un mois accompagnera partout et constamment, tout au moins la journée, l’authentique tenant du titre dans ses rendez-vous à travers le vaste monde, les réunions diverses et variées, les rendez-vous en interne comme chez les clients. Il découvrira ainsi les coulisses de l’exploit mais aussi les affres du PDG soumis quotidiennement aux tourments d’un marché capricieux, aux exigences d’actionnaires boulimiques, aux attentes de salariés désireux d’être rémunérés à leur juste valeur et pour leur travail et aux vilenies de l’administration fiscale et de l’URSSAF. Ouf ! on a presque fait le tour. Comme chaque année, on évitera soigneusement de lui faire rencontrer les représentants du personnel dont les revendications égratigneraient sans doute quelque peu le mythe.
Mais l’expérience demeure unique et vaut la peine d’être vécue si l’on en croit Camille, PDG d’un mois en 2016 et notre PDG en titre qui ne tarissent plus d’éloges l’un sur l’autre. Ainsi Camille confesse avoir vécu le « le mois le plus intense de ma vie ! ». Bon. 
Retour à l’envoyeur, notre PDG estime que de son côté « Elle s’est débrouillée comme une reine, elle m’a bluffé. », précisant par ailleurs qu’ils devaient tout se dire, être en totale transparence. « Je connaissais ses états d’âme et elle les miens ! ».
Enfin, pour conclure, Camille s’exalte lorsqu’elle évoque son alter ego PDG garanti authentique, comme le confirme sans ambiguïté la tirade suivante :  « J’ai
été fascinée par son engagement mental et physique de tous les
instants. Par sa capacité à parvenir au bout de toutes ses tâches et
rendez-vous avec tant de volonté et en étant toujours animé par une
grande passion. Une passion commune à tous les collaborateurs d’Adecco
avec qui j’ai eu la chance de travailler. Christophe est habité par sa
passion, son envie pour ses collaborateurs et sa vision de l’entreprise.
Il met aussi un point d’honneur à s’assurer du transfert de leadership
et place ses collaborateurs en situation de prendre le lead.

Enfin, j’imaginais que dans un grand groupe l’univers managérial
était froid et anonyme. C’est exactement l’inverse. Christophe est
accessible, proche de ses équipes, à l’écoute, tout comme les autres
managers que j’ai rencontrés. Je l’ai vu appeler des dizaines de
collaborateurs par leur prénom, demander des nouvelles de leur famille.
 » Fermez le ban.

Si vous aussi vous souhaitez vivre cet enchantement, il ne vous reste plus qu’à concourir mais la place est évidemment chère. Bonne chance !

7 Commentaires

  1. Alors j'ai jeté un oeil pour candidater!
    Eh bien, pour ça il faut avoir un bac+…
    Ce n'est pas avec mon bac à sable que je vais réussir!
    Bon je vous laisse je vais reprendre ma pelle et mon seau et commencer à creuser ma tombe, à moins de trouver du pétrole, je pourrais le vendre pour enfin me refaire des primes! Lol

  2. 1200 € non mais Allo il lui faut plus beaucoup plus.1200 € c'est pour les petites mains en agence. Par devant, oui on sait par derrière rien à foutre. La place est trop bonne pour l'ouvrir. L'esclavage moderne on peut appeler ça.

  3. M C : proche de ses équipes ? ! ah bon, jamais vu en réunion de zone, jamais vu en visites agences, heu ! proche du siège oui, proche du comité de direction oui en effet ! mais encore une fois c'est du foutage de …..
    Les mecs là haut c'est plus belle la vie !!!!!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici