Il est loin le temps où les Centres de services nous étaient présentés comme l’alternative à l’agence autonome, productrice de l’ensemble des tâches et documents liés à notre prestation. Au nom des économies d’échelle, du recentrage sur la mission principale, de la rationalisation de l’organisation et d’un certain bien-être au travail, il fallait à tout prix externaliser, mutualiser l’administratif de l’agence et gagner ainsi en productivité. Passons sur les différentes étapes du processus qui appartiennent au passé pour en arriver à la situation actuelle. Une situation difficile dans laquelle l’insatisfaction s’est quasi-généralisée. Insatisfaction des salariés du « Middle Office« , insatisfaction des équipes agences ayant souvent le sentiment de payer au prix fort un service parfois limite…
La situation est à ce point dégradée que notre prochain Comité central d’entreprise sera précisément consacré à « Middle Office » et à l’informatique, autre point pour le moins sensible. A ce sujet, inutile de vous procurer la méthode « Le Roumain facile » (cf. notre article de vendredi) puisque nous venons d’apprendre le rapatriement du service SOS en France. Si vous l’avez déjà achetée, tentez de vous faire rembourser ou d’obtenir au moins un bon d’achat. A moins que vous ne souhaitiez vous expatrier ou passer vos vacances à venir en Roumanie. Il n’empêche qu’il s’agit d’une très bonne nouvelle.
Les Centres de services semblent concentrer l’ensemble des difficultés et complications que l’on peut rencontrer en entreprise : une véritable synthèse. Rotation de personnel, problèmes de formation, d’ambiance, techniques, charge de travail excessive, horaires à rallonges, heures supplémentaires « bonus » (ni payées, ni récupérées), problèmes de salaire, charges de travail très inégales voire inéquitables, évaluation et répartition des UOG (Unités opérationnelles de gestion) paraissant aléatoires… Les intégrations sont de qualité inégale selon le site et la période. Parfois bien encadrées et balisées, d’autres fois « sur le tas » pour cause de surchauffe due le plus souvent au sous-effectif. D’ailleurs, comment gère-t-on la rotation des effectifs et le recrutement prévisionnel ? Les gère-t-on réellement ?
Tout cela génère souffrance au travail, absentéisme, démissions et forcément dégradation du service rendu aux agences. Il faut dire que le Gestionnaire de compte est un oiseau rare exerçant un métier difficile, exigeant, au cadencement rigoureux, soumis à toutes sortes de pressions pour, au final, une rémunération des plus modestes. Jusqu’où laissera-t-on la situation se dégrader ? La direction a-t-elle conscience de la situation ? Écoute-t-elle vraiment les Directeurs d’agence et les responsables des Centres de services ? Les élus représentant les salariés non cadres ont-ils mené les actions les mieux adaptées ? Nous en saurons davantage le 11 octobre prochain.

14 Commentaires

  1. Il semble que la Direction annonce de grandes manœuvres en la matière grâce à l'arrivée du Père Noel, euhhhh à PERFORM ? Bientôt un monde parfait au centre de services ? Faut au moins écrire pour remplacer le bon sens et un bon management !!!

  2. A la lecture du commentaire de 23h54, je n'ai qu'une chose à dire : A quoi vous servez au CHSCT (vous tous les représentants) ?

    Comment se fait il qu'aucune demande d'expertise n'est était faite alors que depuis 1 an PERFORM se déploie ?

    On laisse les gens souffrir, on tourne la tête : Je ne l'espère pas !

    Alors s'il vous plait, nous avons voté pour vous, montrez nous des résultats, et pas seulement des effets d'annonce.

    Bon sang, c'est un doit alors utilisez le bon sang : Article L4614-12.
    Il vous faut quoi de plus ? Des écris ? des attestations ? des suicides ?

    C'est quand même incroyable qu'entre le mal être au travail, les GPTW, les droit d'alerte, les mails…. RIEN ne se passe depuis les élections.

    J'aimerai bien comprendre pourquoi ; alors que vous êtes un bon nombre de DP à siéger : Jamais l'idée n'a germée dans la tête d'un des 60 membres ? Par un mot sur l'initiative de lancer une expertise ?
    C'est hallucinant.

    Vous souhaitez quoi vous autres ? que l'un de nous fasse une relâche totale comme chez France Télécom ? Croyez vous un instant que les situations sont différentes ?

    Aidez nous !!! Unissez vous CFE, CFDT, UNSA… arrêtez les combines et les conversations/arrangements/négociations avec la Direction : Reprenez la main et votre rôle.
    Car le jour où je craquerai, je tiens à ce que ma famille sache que j'ai crié à l'aide.

    Il vous faut quoi ?

  3. Merci à ces personnes qui osent écrire la vérité…
    Nous ne pouvons plus parler,sinon mise au placard… ou rejeter par cette fameuse équipe !
    Venir travailler la boule au ventre à Cergy, vous savez ce que c'est ??? moi oui et j'ai mal…
    Merci qui ? Merci le "noyau" comme il est appelé dans le commentaire de 23h54.
    Nous sommes en paies et nous ne comptons plus nos heures…Venez sonner à la porte du centre demain soir aprés 18h nous y serons et même à 23h, 00h00 et plus…
    Nos vies de famille sont mises en danger car nos conjoints ne comprennent pas cet investissement pour aucune reconnaissance voir même pour du mépris en retour !!
    Regarder les salaires aussi quitte à faire un contrôle …là aussi traitement de faveur…

  4. Bon courage à vous surtout que je me demande si "le noyau" fait plus d'heures supplémentaires que vous … car dans ce qui remonte en centrale sur septembre, on pourrait le croire fortement

  5. Je débarque sur le blog, quelle surprise de voir qu'enfin ça parle !
    On comprends mieux pourquoi ils sont bien avec leur chef et qu'ils ne veulent pas changer q'équipe…ils se font payer et/ou récupérer les heures que font leurs collègues… Quelle vipère cette RCS… et la RMO qui ne voit rien … UN VÉRITABLE POT DE PU.
    IL FAUT QUE CA S’ARRÊTE, ON EN A MARRE.

  6. Je prends le temps de me connecter ce soir!!!! Quelle surprise, des paragraphes entiers de mal-être… Du jamais vu… même moi en anonyme… eh oui dès dois il faut savoir lancer les débats, je reste impressionné de cette situation qui est bien plus que de l'esclavage!

    • Il y a quand même un malaise! Les personnes qui ont fait ces commentaires ont l'air très mal! Se poser les bonnes questions, il est grand temps!

    • pourquoi??? il serait mieux de ne rien dire et laisser faire ???? Pourquoi une minorité (mais forte en abus et en manupulation) aurais le droit de bénéficier de certains avantages….

  7. Tout cela est bien réel ! Celui qui feint de l’ignorer le fait par souci de tranquillité. Moi je travaille en agence et depuis hier, nous (et nos clients) avons une quatrième interlocuteur au CS en 6 mois de temps. La direction a t’elle pensée au mal être des collaborateurs qui soit se rendent malades, soit doivent travailler encore plus, accompagner les nouveaux, et supporter le mécontentement du client qui s’est parfois déjà lassé et parti (oui oui j’en connais ) à cause d’une non prise en compte ou de maladresses provenant des CS qui n’y sont eux mêmes pas responsables d’une telle situation ? Fidéliser une instaurer une vraie qualité de vie au travail ( je dis bien au travail et non pas hors du temps de travail comme le suggère notre direction avec ses grandes idées debiles pour la semaine de la qvt) ne serait-ce pas la recette miracle ?

  8. Je ne comprends pas pourquoi on censure les commentaires, la vérité fait peur à certains, les erreurs sont là, les responsables sont rattrapés…
    Par contre le mal qui est fait lui ne s'efface pas…
    Encore une fois j'ai bien peur qui rien ne change !

  9. C'est certainement sur notre blog qu'existe la plus grande liberté d'expression.
    Ceci étant posé, le principe n'a jamais changé : chacun s'exprime, critique ou au contraire valorise ce qu'il veut mais pas de remise en cause personnelle.
    Ne peuvent être publiés les commentaires mentionnant des noms, des prénoms, des initiales, des lieux permettant d'identifier les personnes.
    Il est possible de dénoncer énormément de situations et anomalies ans cibler des personnes en particulier.
    En bref, dénonciation de situations difficiles et anormales : oui.
    Règlements de comptes : non

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici